Artemisia

Logo Artemisia

L’art de voir la vie de haut

La chopine n’est pas ce que vous pensez !

Ancêtres des modernes chaussures compensées

Répandues en Europe entre le XVe et le XVIIe siècle, les chopines étaient des chaussures strictement féminines, ancêtres des modernes chaussures à semelles, dont elles se distinguent par deux caractéristiques fondamentales : la hauteur et l’utilité, pratique et sociale. La particularité est un très haut talon en bloc qui atteint parfois les 70 cm.

Conçues pour protéger les pieds des routes bosselées, boueuses ou mouillées évitant ainsi de salir ses vêtements, les chopines étaient aussi un symbole de statut, indiquant la noblesse de sa propriétaire, mais pas seulement… Elles faisaient aussi partie de l’équipement des courtisanes, indispensable pour les mettre en valeur.

Une origine espagnole

Si elles étaient populaires auprès des Vénitiennes, leur origine se trouve cependant dans l’Espagne du XIVe siècle, non seulement parce que des modèles datant de cette période ont été retrouvés, mais aussi parce que leur production a absorbé la majeure partie de la production espagnole de liège au XVe siècle. Très vite, ces chaussures se sont répandues au-delà des frontières nationales, et pas seulement en Italie, mais aussi en France, en Angleterre et même en Chine !. Elles ont, au début été créées afin de protéger les habits de la saleté puisque les robes étaient portées très longues.

Mais comment étaient-elles fabriquées ? La chaussure était faite de liège, et aussi de bois ou de métal, puis recouverte de cuir, de brocart ou de velours, souvent dans le même tissu que la robe avec laquelle elles étaient portées ; perles et broderies complétaient les fins décors de ces chaussures remarquables.

Une beauté dangereuse

Les femmes qui les portaient avaient un ou deux domestiques à leurs côtés pour les aider à marcher. Ces chaussures pour femmes confèrent une démarche peu élégante et instable, puisqu’avec les chopines, les femmes ne pouvaient se déplacer et ne pouvaient pas exercer les activités qu’elles désiraient telles que la danse, mal vue d’un point de vue religieux.

L’utilisation des chopines était improbables, en général, les chopines forçaient les femmes à faire des mouvements limités, et devant les yeux de tous. Ce n’est pas par hasard que leur utilisation était encouragée à la fois par les maris vénitiens jaloux, des marchands souvent en déplacement et par le clergé de la Sérénissime, puisqu’elles réduisaient toutes sortes d’activités considérées comme pécheresses.

Les voyageurs de tous les pays visitaient Venise pour rencontrer des femmes portant des chopines, à leurs yeux ridicules. En 1430, une interdiction de porter les chopines émane du « Maggior Consiglio », l’organe politique vénitien. Elle vise a interdire les chopines car considérées comme dangereuses pour les femmes suite à une multitude de fausses couches dues à des chutes dont étaient victimes celles-ci. L’interdiction est renouvelée en 1512 sans succès. Les chopines sont définitivement abandonnées au XVIIème siècle.

L’art de voir la vie de haut,Ancêtres des modernes chaussures compensées,Une origine espagnole,Une beauté dangereuse,chopines,Maggior Consiglio,L’utilisation des chopines,ancêtres des modernes chaussures à semelles,l'ancêtres des modernes chaussures à semelles,l'ancêtres des chaussures à semelles,l'ancêtres des chaussures modernes à semelles,l'ancêtres des chaussures,ancêtres des chaussures,interdire les chopines,interdiction les chopines,interdiction des chopines,interdiction chopines,interdiction chopine,chopine,Artemisia,artemisia formation,artemisia en ligne,Artemisia online,Artemisia académie,Artemisia académie de l'art,L'art,Art,lart de voir la vie de haut
Reconstitution d’une chopine vénitienne du xvie siècle. Exposée au Musée de la Chaussure à Lausanne.

L’art de voir la vie de haut,Ancêtres des modernes chaussures compensées,Une origine espagnole,Une beauté dangereuse,chopines,Maggior Consiglio,L’utilisation des chopines,ancêtres des modernes chaussures à semelles,l'ancêtres des modernes chaussures à semelles,l'ancêtres des chaussures à semelles,l'ancêtres des chaussures modernes à semelles,l'ancêtres des chaussures,ancêtres des chaussures,interdire les chopines,interdiction les chopines,interdiction des chopines,interdiction chopines,interdiction chopine,chopine,Artemisia,artemisia formation,artemisia en ligne,Artemisia online,Artemisia académie,Artemisia académie de l'art,L'art,Art,lart de voir la vie de haut

Amélie Sabatier

Dans la Vienne impériale de la fin du XIXe siècle, artistes, architectes et décorateurs collaborent à l’embellissement des nouvelles avenues […]

Sarah Moine

En 2019, la série Netflix événement The Witcher, avec Henry Cavill dans le rôle principal, a fait découvrir les aventures […]

Tatiana Mignot

Un théâtre ce n’est pas une comédie, loin de là. Les Bordelais en savent quelque chose. Au moment où les […]

Se connecter

Créer un compte