fbpx

Didier Claes | Le faux dans l’art africain

Didier Claes | Le faux dans l’art africain

Didier Claes | Le faux dans l’art africain

Description

Dans cette Parole d’Expert, Didier Claes, un des plus grands spécialiste de l’art classique en Afrique noire, nous donne les clés du vrai et du faux dans les l’art africain de la région.
Cette Parole d’Expert comprend une introduction suivie de 4 épisodes que vous pouvez visionner quand vous le souhaitez.
L’introduction est libre d’accès.

Production : Artemisia Online
Réalisation : Caroline Hack
Expert : Didier Claes
Bande son : Peer Gynt Suite No. 1, Op. 46 – IV. In the Hall Of The Mountain King interprété par l’Orchestre Symphonique National Tchèque

Merci à Didier Claes Gallery et au Musée Royal d’Afrique Central à Tervuren pour leur collaboration.

Une partie des revenus seront reversés par Didier Claes à la Fondation Georges Malaika, une association à but non lucratif qui éduque et responsabilise des jeunes filles et leurs communautés. Malaika a quatre composantes : une école accréditée, un centre communautaire, un programme d’eau propre et un programme d’agriculture.
Le faux dans l'art africain,Didier Claes,didier claes art africain,didier claes galerie,didier claes bruxelles,l'art africain,l art africain,art africain,art africain contemporain,art africain traditionnel,Didier Claes Le faux dans l'art africain,Parole d'expert Didier Claes,Parole d'expert,Parole d'expert Artemisia,Paroles d'experts,Paroles d'experts Artemisia,Paroles d'experts Didier Claes,Parole d expert Didier Claes,Didier Claes art,arts classiques en Afrique noire,arts classiques en Afrique,art classique en Afrique,art classique en Afrique noire,parole d'expert d'Artemisia

 
L’Expert

Didier Claes est expert en Arts Africains et plus particulièrement spécialisé dans les arts d’Afrique Centrale. Durant les années 70, enfant, il sillonne avec son père, collecteur pour les musées de Kinshasa, les villages les plus reculés de la brousse à la recherche de pièces de collection. Il passe toutes ses vacances à l’accompagner dans ses expéditions. De corvée pour dépoussiérer les fétiches, il apprend malgré lui à distinguer les cultures, les traditions et les techniques. Dès l’âge de 11 ans, par jeu, il commence à acheter des objets pour se faire sa propre petite collection. Il se forme ensuite dans l’ombre des premiers antiquaires s’aventurant dans la région. Installé en Belgique à la fin de son adolescence, il effectue dès 1989 ses premiers voyages en solitaire au Zaïre où, connaissant plusieurs dialectes, il approfondit ses connaissances. Bien que les pièces se raréfient en Afrique, il est persuadé qu’il trouvera encore des « pépites » en brousse. Contre toute attente, il y découvre une pièce totalement unique. Ce coup d’éclat lui permet de se faire connaître sur le marché de l’art africain.

Pendant une dizaine d’années, il fournit les marchands de Bruxelles et de Paris en achetant des pièces en Europe. Mais malgré son œil infaillible et sa culture, il est trop jeune pour être pris au sérieux sur un terrain déjà occupé par d’autres marchands. Il se tourne alors vers les États-Unis où il prend un nouveau départ en 1996 en participant à des dizaines de foires dans tous les Etats-Unis afin de rencontrer les personnes qui comptent dans son secteur. Après le 11 septembre 2001, le marché américain est sous le choc. Didier Claes décide de réorienter son énergie sur le marché européen. Nouveau coup de théâtre, il parvient à dénicher une pièce historique d’exception dans une maison privée belge, alors que le secteur est persuadé que les pièces majeures de l’art africain sont déjà connues et sur le marché. Cette découverte inédite, son parcours sans faute et son travail aussi passionné qu’acharné, font de lui un expert incontournable du marché. Privilégiant l’excellence et passionné par toutes les formes d’art, Didier Claes aime se fixer des défis, comme arriver à motiver de jeunes collectionneurs, placer au grand jour des objets encore inconnus mais aussi ouvrir de nouveaux marchés comme en Chine ou même en Afrique.

Didier Claes est directeur de la galerie Didier Claes, Membre de la Chambre des Experts en Œuvres d’Art de Belgique, Membre de la Chambre Royale des Antiquaires de Belgique, Membre du Syndicat National des Antiquaires français, Président de Brussels Non-European Art Fair (BRUNEAF), Vice-Président de  Brussels Antiques & Fine Arts Fair (BRAFA).

Bande annonce

Évaluations

Note Moyenne

0
(Aucune note)

Détails de la notation

0
0
0
0
0
Prix 12,00
Professeur Didier Claes
Durée 35 minutes
Sessions 5
Participants 83
Langue Français